Bienvenue sur VolleyForums • Nous sommes actuellement le 18 Juil 2018, 20:38 Donnez-nous un coup de pouce, rejoignez nous ! Facebook

  • Hardshot
  • Accro-des-tournois
  • Volley Store
  • Clubeo
  • Alexandra Volley

Erwan Tanguy (kiné)

Erwan Tanguy (kiné)

Message par Fouine » 05 Jan 2011, 21:44

Pour bien commencer l'année interwiiiwioons un membre important d'un collectif professionnel pour qui les petits bobos n'ont plus de secrets :

Erwan Tanguy, Kiné du Paris Volley
Image 2.png
Image 2.png (28.92 Kio) Consulté 6100 fois


Lui meme ancien joueur professionnel c'est un habitué du forum qui accepte de se preter au petit jeu des questions reponses.
Bon courage /bless
Avatar de l’utilisateur
Fouine
V.I.P.
V.I.P.
 
Message(s) : 3395
Images: 1
Inscription : 20 Déc 2005, 10:12
Localisation : Pau 6.4 soupapes

Re: Erwan Tanguy

Message par polo » 06 Jan 2011, 01:50

hello volleyeuses et volleyeurs,

tout d'abord, bonne année à toutes et à tous et plein de succès volley pour tout le monde! /crazy

sur demande de votre cher Administrateur, je me prête avec plaisir au petit jeu des Q/R sur volleyforums...

je suis à votre disposition cette semaine sachant que :
- je serai plus en mesure de vous répondre le soir qu'en journée.
- il n'est pas question de faire des consultations en ligne, d abord car ce ne serait pas professionnel, ensuite car je ne peux interférer dans le traitement qui pourrait vous être donné par un confrère. Toutefois, je peux vous donner un sentiment ou des pistes de soins.
- je ne suis pas médecin, je suis le mécanicien à qui l ordinateur de bord (le médecin) a diagnostiqué le problème et ensuite je sais comment on met les mains dans le cambouis.

voilà ces réserves étant faites :wink: je ferais de mon mieux pour vous répondre :D

A bientôt
polo
Novice
Novice
 
Message(s) : 7
Inscription : 01 Juil 2006, 10:10

Re: Erwan Tanguy

Message par Fouine » 06 Jan 2011, 12:48

Petit rappel: le but de ces interview c est de pouvoir faire ce qu on ne peut pas faire dans Vb Mag par exemple. Vous pouvez vous intéresser a la personne, a son parcours, sa profession etc,,,

Alors prem's !

Est ce ta première expérience dans un club pro en tant ke kine? Si non as tu pu constater une reelle différence dans l encadrement global de l équipe avec celui du club précédent?

Dans un groupe pro comme a Paris trouves tu que tes missions dépassent celles du soigneur ?
Avatar de l’utilisateur
Fouine
V.I.P.
V.I.P.
 
Message(s) : 3395
Images: 1
Inscription : 20 Déc 2005, 10:12
Localisation : Pau 6.4 soupapes

Re: Erwan Tanguy (kiné)

Message par zamis » 06 Jan 2011, 20:15

bonsoir, autre question un peu différente : étant ancien joueur et kiné, le choix de ton métier a--il été fait en parallèle, avant ou après ta carrière de sportif ? Donc, était-ce un choix professionnel que tu as mis entre parenthèses ou au contraire as-tu pu faire les 2 en même temps, ou est-ce un choix "dirigé" comme pour beaucoup de sportifs de bon ou haut niveau ?
Avatar de l’utilisateur
zamis
Adepte
Adepte
 
Message(s) : 83
Inscription : 26 Mai 2006, 09:57
Localisation : sud-est

Re: Erwan Tanguy (kiné)

Message par Lapeuz » 06 Jan 2011, 20:42

combien gagne un kiné dans une ekipe de volley?

la pire blessure des plus degueulasse à gerer depuis ke tu fais ce boulot?

l'aspect le plus contraignant de ton boulot?
Avatar de l’utilisateur
Lapeuz
Régulier
Régulier
 
Message(s) : 3491
Inscription : 02 Sep 2006, 20:31
Localisation : suresnes

Re: Erwan Tanguy (kiné)

Message par Fouine » 06 Jan 2011, 23:30

y'en a une qui me trottine...

Des joueurs tir au flan t'ont t'ils deja demandé de confirmer qu'ils n'etaient pas aptent a jouer pour secher la seance de muscu par exemple?
Avatar de l’utilisateur
Fouine
V.I.P.
V.I.P.
 
Message(s) : 3395
Images: 1
Inscription : 20 Déc 2005, 10:12
Localisation : Pau 6.4 soupapes

Re: Erwan Tanguy (kiné)

Message par polo » 06 Jan 2011, 23:53

bonsoir à tous :

- en fait, j ai déjà été kiné d'une équipe de Pro B, Ermont à l'époque, il y a 10 ans (une éternité...), mais dans un contexte un peu particulier. En effet, j'étais joueur aussi et je cumulais donc les deux fonctions.
Situation pas évidente mais les partenaires de l'époque (les frères Beloeil, les frères Mora, Dim Parpeix, Stevo Dojcilovic, Vladimir Raicevic entre autres) m ont bien aidé en ne me sollicitant pas plus que de raison, surtout dans les avants matchs.

Du coup, la comparaison avec la structure actuelle est sans commune mesure. Je travaille en collaboration étroite avec l entraineur mauricio Paes, avec son adjoint qui s'occupe aussi de la N1 (donc il m arrive de voir certains joueurs du cfc) Dorian Rougeyron, avec (et c est une collaboration essentielle) le préparateur physique Christian Kapfer et le médecin (de la pitié salpétrière) philippe Dupont.
Par ailleurs, je suis bien présent auprès de l'équipe puisque je viens à Charléty 4 fois par semaine (plus le 5ème jour si besoin ponctuel) et bien sûr les compétitions.
C est donc une présence d'une autre envergure qu'à l'époque.

- A Paris, comme avec les A' que j'ai encadré l'été dernier, et comme dans toute structure j'imagine, le rôle du kiné dépasse toujours un peu le cadre de ses fonctions premières.
Toutefois, il ne faut pas perdre de vue que je suis avant tout le kiné et que je dois me cantonner à mes prérogatives (tout à fait logique d'ailleurs), je n'administre pas de médicaments, etc...
Si dans "dépasser mes missions", tu entends être un interlocuteur privilégié pour les joueurs, c'est certain. On passe beaucoup de temps ensemble, pas mal de joueurs sont sans leurs familles ou jeunes, ils n ont pas forcément la possibilité de s ouvrir sur tout auprès des entraineurs...
Tout soignant doit savoir faire preuve d'empathie mais si jamais un jour je décelais une vraie souffrance psy, je dirigerais le joueur vers un interlocuteur compétent.
Par ailleurs, de par mon tempérament et le plaisir que je prends à être avec le groupe, je participe au bon fonctionnement de la vie de groupe.

Voilà la Fouine si tu veux que je détaille qq chose :wink:

- Du coup, Zamis, ça a commencé à répondre à ta question, j ai commencé à exercer en parallèle du volley.
Plus précisément, j ai été très jeune passionné par la kinésithérapie et je m'y suis destiné de suite (pas de tentative de fac de médecine!!!) après le bac mais comme à ce moment là je jouais à Asnières (génération patin, henno, Frango...), la voie la plus simple au début était de renoncer pour aller en STAPS et avoir un emploi du temps plus en relation avec le sport de ht niveau. Toutefois, je me suis rendu compte que mes envies me ramenait autour de la kiné et j ai donc rebifurqué vers la kiné. Sauf, qu'à un moment, il a fallu faire le choix entre assurer le diplôme (pas de boulot qd même et s'entrainer beaucoup plus), j ai donc choisi la voie des études, avec un pincement au coeur de quitter Asnières, et de rester jouer en ProB, mais je ne regrette pas du tout. E, plus, il faut dire que mon niveau ne m aurait jamais permis d avoir un temps de jeu en Pro A (surtout avec l arrivée du libéro qui a mis sur le côté des petits centraux - réceptionneurs comme moi).

Ensuite, pour aller peut être à l encontre de ce que tu peux penser, j ai déconnecté du volley pro car j 'en avais un peu "soupé" des déplacements...et j ai bossé 10 ans en cabinet avant d'être recontacter par le Paris Volley. J ai donc mis plutôt le volley entre parenthèses.

J ai pendant ce temps là continuer de travailler avec des sportifs (intervention auprès des Samoa pour les world series de rugby à 7; patineur engagé pour les championnats du monde...).

Voilà, je pourrais résumer en disant que je m'éclate au quotidien en conjuguant mes deux passions (kiné et volley) mais que mon métier reste celui de kinésithérapeute.

Si c 'est pas clair Zamis ... :lol:

- je ne peux donner par réserve vis à vis de mon employeur ma rémunération mais pour te situer le contexte :
mes revenus ont bien diminués par rapport au temps où je travaillais exclusivement en cabinet mais l'argent ne fait pas tout et j ai la chance de m'éclater tous les jours.
le kiné dans le sport, même de ht niveau, est là par passion car sauf qq places dans les grands clubs de foot, la fonction n'est pas la plus rémunératrice.

- la pire blessure, j étais encore étudiant et je jouais à nanterre en pro B, Subluxation du genou (donc croisées out etc...) et luxation complète de la rotule? le genou n'était plus vraiment à la bonne place :???: moche à voir!!!

- l'aspect le plus contraignant? je pense que ça reste le temps que ça prend, notamment vis à vis de la vie de famille. Et encore, même si je nous souhaite les meilleurs résultats possible s bien sûr ( c est même ce que je considère comme mon complément de salaire :D ), cette année est plus simple sans la ligue des champions qui prend énormément de temps.

Si tu souhaites que je développe qq chose, lapeuz, n hésite pas :)


voilà pour ce soir, au plaisir de vous voir à Charléty /colour
polo
Novice
Novice
 
Message(s) : 7
Inscription : 01 Juil 2006, 10:10

Re: Erwan Tanguy (kiné)

Message par zamis » 07 Jan 2011, 00:13

merci pour ces 1ères réponses, très intéressantes....
je viens de lire que tu étais avec les A" l'été dernier. te demande-t-on la même chose qu'en Pro ? Les objectifs en terme de soins sont ils les mêmes ? "suis-tu" de loin les joueurs dans les mois qui suivent ?
Avatar de l’utilisateur
zamis
Adepte
Adepte
 
Message(s) : 83
Inscription : 26 Mai 2006, 09:57
Localisation : sud-est

Re: Erwan Tanguy (kiné)

Message par Lapeuz » 07 Jan 2011, 00:31

les actions les plus risqué pour l'integrité physique des joueurs en volley?

le groupe musculaire le plus fragilisé par la pratique (d'apres toi)...?

ton point de vue sur l'arrivée des nouvelles regles (faute de fil, penetration), pour ou contre?
Avatar de l’utilisateur
Lapeuz
Régulier
Régulier
 
Message(s) : 3491
Inscription : 02 Sep 2006, 20:31
Localisation : suresnes

Re: Erwan Tanguy (kiné)

Message par Galak » 07 Jan 2011, 17:40

Ouais Poloooooooooooooooo
Parle leur de la force turque lol
Y a que ca de bon /mdrrr /mdrrr /mdrrr

Je te passe bien le bonjour meme si tu ne reponds pas a mes mails lol.
Je comprends que tu sois overbooke

As tu deja cotoye des joueurs ayant touche au dopage (sans faire de citations ) ?
Y a t il un gros pourcentage selon toi au volley

Que penses tu de la nouvelle technique pour soigner les tendinites rotuliennes ?
Je crois que Tsonga, Nadal y sont passés.

Ciao
Galak
Novice
Novice
 
Message(s) : 12
Inscription : 17 Mai 2006, 17:49

Re: Erwan Tanguy (kiné)

Message par polo » 07 Jan 2011, 22:35

bonsoir à tous!

- Joueurs tire au flan, etc.. : non je n ai pas été confronté à des "trucages" grossiers, mais je sais que ça existe (des copains qui bossent dans le foot pro m en parle plus souvent).
En revanche, j essaye d être à l écoute pour sentir s'il faut prévenir le coach ou le prépa physique de vraies sensations de fatigue. je ne parle pas de réels problèmes qui justifient une adaptation du travail volley et/ou muscu.

- le travail en A' : ça reste le même travail bien sûr mais dans un cadre différent tout de même :
Tout d'abord, la charge de travail :
*dès 8h30, si besoin, des soins ou strap ou travail de réadapatation pour les blessés en voie de réintégration avant l entrainement du matin.
*entrainement du matin : prise en charge de l échauffement puis travail spécifique avec ceux qui ont besoin, participation à l'entrainement (services, frappes sur plinths, ramassage de balles...), le Brésil par exemple pour tous les membres du staff essaye de prendre au maximun des anciens joueurs pour pouvoir donner ce type de coup de main
*"soins" de fin de séance avant le repas
* vers 13h30 : début des soins
*entrainement de l aprem : idem
*début des soins du soir vers 21h (et quand le groupe est élargi et avec pas de blessés ça peut être conséquent (1h voire 2h du mat après match)

bref tout ça pour dire qu on est vraiment au contact rapproché des joueurs!!

Ensuite le contexte particulier des A' surtout sur un été comme le dernier où il y a une échéance pour les A à venir : objectifs : faire en sorte que les joueurs blessés ou en voie de récupération bénéficie d un suivi alors qu ils ne l ont plus forcément en club à ce moment de l année. Par exemple, pierre Pujol était avec ses problèmes de dos, n a fait quasiment aucun volley mais en revanche on passait beaucoup de temps ensemble; Il a pu ensuite réintégré les A (je parle sur le plan kiné uniquement bien sûr), emmanuel ragondet a du lui malheureusement déclaré forfait pour la suite du programme car arrêt total.

du coup après effectivement, je reste au contact des joueurs pour prendre de laurs nouvelles sur le plan kiné et sur le plan relationnel aussi puisque je croise des joueurs que je ne connais pas forcément et que des "liens" se créent.

allez je poste ça et reviens plus tard :wink:
polo
Novice
Novice
 
Message(s) : 7
Inscription : 01 Juil 2006, 10:10

Re: Erwan Tanguy (kiné)

Message par kervie » 07 Jan 2011, 23:02

Quelle est la pathologie la plus fréquente chez le volleyeur mec et chez la volleyeuse ?
kervie
Adepte
Adepte
 
Message(s) : 149
Inscription : 07 Mars 2007, 00:34
Localisation : Venelles

Re: Erwan Tanguy (kiné)

Message par polo » 08 Jan 2011, 01:23

galak = Ruskoff??? :?:

c est vrai que l emploi du temps est bien plein mais j ai dis à la Fouine que je prenais qq jours pour passer sur le site :wink:

La force Turque est un soin de dernier recours mais très peu connu, il convient de ne pas en dévoiler la teneur sous peine de perdre ses effets sur les potentiels "patients" /san.

- le dopage : non je n y ai jamais été confronté de près ou de loin dans le volley.
Il est probable que notre sport ne soit pas complétement blanc mais il y a plusieurs facteurs, au moins en france, qui expliquent que les cas sont certainement peu nombreux :
* le manque d argent mis en jeu. Il est certain que nombre sont prêts à ouvrir la boîte de pandore pour des salaires de footballeur, tennismen etc... mais la carotte est quand même tellement moins importante (en france toujours) dans le volley...
* l activité en elle même. C est un sport où l'équilibre physique/mental/technique est certainement plus pondéré que dans d autres sports. Toutefois, à qualité technique et mentales égales, il est certain que le physique va faire la diff donc on peut imaginer que..
* le manque de "structure médicale" de haute performance et dédiée au volley (je pense au labo du Milan Ac par ex) qui fait que celui qui voudrait se doper en france risquerait fort de se faire rattraper par les contrôles.
Après celui qui aujourd'hui a les moyens (très cher ) et la capacité de le faire "correctement" ne se fera pas attrapé.

Il est donc de notre devoir en tant que soignant de faire en sorte que le joueur en tant que patient ne dérive pas vers des pratiques dopantes.

Je dis en france pour le volley car quand on voit la médiatisation les salaires maintenant en russie, Pologne ou italie, on peut imaginer que la tentation est malheureusement plus forte.

Par ailleurs, il convient d alerter les joueurs et c est valable pour les amateurs et les jeunes, sur des pratiques "limites" et potentiellement ayant un impact sur la santé à court ou long terme.
je pense par exemple à tous ces joueurs qui sont ss anti-inflammatoires de manière quasi constante, or il convient de savoir que cela donne au bout d un moment un terrain pro inflammatoire justement.

-par ailleurs et cela va avec la question sur les "tendinites", il faut savoir en effet que ça n a pas d effet sur toutes les "tendinites".
Tout simplement parce que le terme tendinite ne veut rien dire et qu il reste destiner au grand public ou aux soignants pas très "à jour" /canap pour parler poliment.
En effet, il convient de parler de TENDINOPATHIEs où l on recense trois types :
* l 'enthésopathie ou atteinte de l enthèse cad l attache du tendon (qu on appelait avant tendinite d insertion) très fréquente chez le volleyeur sur l attache tibiale du 4ceps)
* la tendinose (ou atteinte de la qualité des fibres intra tendineuse, notamment dû au remaniement du collagène, dans le corps du tendon), très fréquente chez le volleyeur sur le tendon d Achille
* la paraténonite ( atteinte des élts péritendineux, ténosynvite, bursite...), fréquente par exemple sur la bursite au niveau de l omoplate fréquente des sports d armer-lancer; C est la seule tendinopathie inflammatoire!!!! :!: :!: :!: :!:

Du coup vous comprenez mieux que les anti inf la plupart du temps vous pouvez les oublier.

- Ça rejoint ta question sur les traitements de nadal (je ne sais pas si tsonga a eu le même type de traitement) : je ne sais pas exactement quelle est l atteinte de nadal mais à priori ce qu on sait de son traitement "magique"n est rien d autres que la mésothérapie et encore pas d AINS mais de élts plus "naturels", je n en sais pas plus.
Toujours est il que le lien est fait avec les infiltrations et le peu d utilité sur beaucoup de pathologies voire même effet délétère quand on sait le rôle catabolisant de la cortisone sur le tendon /jeout



Si vous voulez bien la suite demain car on joue à Rennes et il faut que j aille faire mon sac :roll:
polo
Novice
Novice
 
Message(s) : 7
Inscription : 01 Juil 2006, 10:10

Re: Erwan Tanguy (kiné)

Message par polo » 11 Jan 2011, 20:28

hello

pour faire suite à la réponse sur les traitements de Nadal et effectivement Tsonga.
La pratique venant d être validée par les instances internationales, on peut donc maintenant évoquer ce traitement.
Je parlais d "éléments naturels" car il s 'agit d injection d éléments du propre de sang, les plaquettes qui ont été "boostées" par notamment des hormones de croissance puis on réinjecte directement dans le tendon, ou la structure, lésé pour en favoriser la cicatrisation.

Ce procédé s appelle, en anglais, PRP pour Platelet Rich Plasma.

Je ne suis pas un expert mais voilà ce que je peux en dire.
Vous noterez qu on se retrouve quand même aux frontières de pratiques plus "limites" :???:

A plus tard
polo
Novice
Novice
 
Message(s) : 7
Inscription : 01 Juil 2006, 10:10

Re: Erwan Tanguy (kiné)

Message par polo » 13 Jan 2011, 00:21

- Lapeuz, les actions les plus risquées pour l'intégrité physique : tu veux parler traumatisme "pur" (réception de saut sur pied adverse..) ou plutôt microtraumatisme voire traumatisme de répétition (plusieurs centaines de saut sur certains entrainements...)?
Dans le premier cas, le nombre d entorses rencontrées est relativement important et donc l action de réception au filet reste la situation risquée. Ça peut sembler banal mais quand on voit les répercussions à court , moyen voire long terme d une entorse (surtout mal traitée)...Bien sûr, on peut parler aussi de tous les traumatismes des doigts, du coude en hyperextension sur une def...
Dans le second cas, les exemples sont nombreux car le volley est très "riche" en pathologie d usure (tendinopathies de l épaule, du genou...pathologies discales...).

- le groupe musculaire le plus fragilisé?
il semble que ce soit le triceps sural (le mollet quoi) composé des jumeaux et du soléaire : nombreuses lésions myo aponévrotiques (oubliez les professionnels de santé qui vous parle encore de déchirure musculaire, ça n existe pas :!: :!: , ou alors il a employé ce terme là pour mieux vous faire "comprendre" mais je pense qu on peut tenter d expliquer au patient ce qui se passe vraiment) et pathologies tendineuses.

- les nouvelles règles? je te répondrai en te disant que tu n imagines pas le nombre de fois où mon coeur fait des bons quand certains se ruent dans le fil et les spécialistes su "je finis toujours mon saut sur la ligne médiane" je les crains comme la peste. Pour anecdote, on a perdu un joueurs en début d année pour 4 semaines car un des énergumène qui avait déjà "pénétré" (pas au regard de la règle tout le temps) l a fait une fois de trop (il a réussi à blesser un autre joueur d une autre équipe dans le mêm tournoi de prépa!!!)

voilà pour ce soir, j espère que ça convient, bonne soirée
polo
Novice
Novice
 
Message(s) : 7
Inscription : 01 Juil 2006, 10:10

Re: Erwan Tanguy (kiné)

Message par tiopec » 21 Jan 2011, 18:01

je débarque ... je viens de voir le sujet , s'il n'est pas trop tard peux tu m'éclairer.
ma copine qui vient d'arreter le volley cette année fait parti de ces joueurs qui utilisent les anti-inflamatoires. elle souffrait de tendinopathie au tendon rotulien gauche , elle a suivi divers traitement ( ondes de chocs puis séance laser sur paris ) mais elle n'est toujours pas soignée. En compensant la douleur le quadriceps droit avait un diametre plus important de 6 cm , d'abord , quels sont les risques de prendre des anti inflamatoires régulièrement ? cette année elle ne joue pas pour divers raisons dont cette tendinopathie , l'arret peut il faire du bien ?
bonne continuation
tiopec
Adepte
Adepte
 
Message(s) : 164
Inscription : 16 Jan 2007, 15:08

Re: Erwan Tanguy (kiné)

Message par Jo-volley » 18 Oct 2014, 13:54

Bonjour,

j'ai trouvé ce forum par hasard je ne sais pas s'il est encore actif mais je tente ma chance.
Je suis actuellement en L1 STAPS et je dois préparer un dossier sur le métier des kinésithérapeutes suivant une équipe de volley-ball. Sauf que je ne sais pas par quoi ni comment commencer ce dossier :???:

En quoi consiste ce métier? Quel rôle avez vous avant/pendant/après un match/un entrainement?
Quelles préparations peut-on mettre en place en fonction des joueurs et des possibles blessures qu'il ont eu avant?
Quels soins procurer après un match/un entrainement?
Les joueurs se confient-ils à vous?

Merci d'avance :)
Jo-volley
Novice
Novice
 
Message(s) : 1
Inscription : 16 Oct 2014, 22:04


Retour vers Les interviews

 


  • Sujets en relation
    Réponse(s)
    Vue(s)
    Dernier message

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité